«

»

Sep 08 2014

Imprimer ce Article

Ecran bleu? Le BSOD n’aura plus de secret pour vous

Trop tard! Le PC redémarre suite à un ecran bleu et vous n’avez pas eu le temps de voir de quoi il s’agissait? Sachez que Nirsoft a développé un petit logiciel pour décrypter le célébre Blue Screen Of Death (BSOD).

Prérequis pour une analyse d’ecran bleu : La génération d’un DUMP

C’est peut être déjà le cas, mais assurez-vous que le système crée un fichier dump (partiel alors appelé minidump ou complet memory.dmp) lors d’un ecran bleu Windows, il vous suffit d’ouvrir la boite de dialogue « Executer » (Touche Windows+R), tapez « sysdm.cpl », Paramètres système avancés > Démarrage et récupération Paramètres > Vérifiez que l’écriture des informations de débogage est activé.
Vérifiez que « Ecrire un événement dans le journal système » est cochée et décochez « Redémarrer automatiquement » et « Remplacez tous les fichiers existants » si vous souhaitez garder un historique (attention les dumps complets peuvent occuper considérablement de l’espace disque ).

BluescreenView  pour décrypter vos .DMP

BluescreenView va scanner les fichiers dumps (%WINDIR%\Minidump) créés lors chaque ecran bleu.
Une fois ces données collectés, il sera en mesure de vous donner la date et l’heure du crash système, le code de l’erreur (bug check) et ce qui a causé le crash (nom de l’application, sa description, version et le fichier utilisé). Il peut indiquer les drivers mis en cause.
BluescreenView Nirsoft analysant un ecran bleu

 

Si çà ne vous donne pas d’indication quant à la résolution, sélectionnez Google Search – Bug check + Drivers, cela lancera une recherche avec les éléments en paramètres.

BluescreenView Nirsoft bug check drivers stop error

Il est possible d’analyser d’autres Dump que ceux disponibles sur la machine depuis « Options Avancées » soit en indiquant l’emplacement d’un fichier Dump soit en indiquant le nom des PC / Serveurs dans un fichier texte.

Ce logiciel est compatible avec les systèmes d’exploitation 32 et 64 bits Windows XP, Windows 7 et Windows 8, Windows Server 2003, Windows Server 2008, utilisable en ligne de commande et se télécharge ici : BlueScreenView.

Si cette fois ce sont des applications qui plantent, n’hésitez pas à jeter un oeil à WinCrashReport ou AppCrashView, toujours de l’éditeur Nirsoft. Retrouvez tous ces outils et des dizaines d’autres au sein d’une interface unifiée WSCC, présenté dans l’article Découvrez Windows System Control Center.

WhoCrashed, une alternative à BluescreenView

Si vous trouvez BluescreenView, un peu trop austère, un autre logiciel d’analyse de Dump, WhoCrashed vous fournira une analyse complète qui ne nécessite pas de compétence particulières pour décoder le crash système (la version 5 prend en charge Windows 8 et Windows Server 2012).
WhoCrashed analysant un ecran bleu

Lien Permanent pour cet article : http://sebastien.toursel.fr/systeme/ecran-bleu-bsod-stop-error-plus-de-secret/

Laisser un commentaire