«

»

Oct 25 2015

Imprimer ce Article

Test du NAS Asustor AS5002T (1 sur 2)

Le test du NAS Asustor AS5002T est divisé en deux parties, la première (cet article) détaille les spécifications, le package et ses performances. Quant à la seconde partie, qui sera publiée la semaine prochaine, expliquera le fonctionnement de l’interface d’administration du NAS (ADM chez Asustor), des applications et viendra la conclusion de ces quelques mois de test !

Par manque de disponibilité, je n’ai pas pu réaliser ce test par moi-même et c’est Nicolas Bonneville, le célèbre chroniqueur de la minute numérique  , qui s’est prêté au jeu.

Bonne lecture !

 

NAS Asustor AS5002T : Présentation

La société Asustor, créée en 2011 et filiale du groupe Asus, a eu l’amabilité de nous prêter le NAS Asustor AS5002T 2 baies pour réaliser ce test.

NAS Asustor AS5002T 3D

NAS Asustor AS5002T, un modèle deux baies

C’est un modèle milieu de gamme, sorti début d’année 2015, vendu environ 330€, sans les disques durs.

Pour notre test, il est équipé de 2 disques Western Digital 3To RED Edition, disques spécialement conçu pour les NAS.

NAS Asustor AS5002T HDD WD RED

Disque Western Digital RED 3TB

 

 

Spécifications NAS Asustor AS5002T2

  • Intel Celeron 2.41GHz Dual-Core (2,58Ghz en mode burst)
  • 1Go DDR3L RAM (extensible à 8Go)
  • 2 Ports Gigabit Ethernet permettant de choisir son mode d’agrégation de liens et d’éviter une panne d’un des ports Gigabit, l’autre prend le relais
  • 3 Ports SuperSpeed USB 3.0 (5 Gb/s), dont 1 accessible en façade
  • 2 Ports USB 2.0
  • 2 Ports eSATA
  • 1 x HDMI 1.4a
  • 1 x port S/PDIF,  interface la plus répandue sur les appareils audio/vidéo qui permet de profiter d’un son surround 5.1 par le biais d’un seul câble
  • Port infrarouge
  • Supporte le retrait des disques à chaud (Hotplug)
  • Wake on lan

À noter qu’avec ce modèle, Asustor fournit 4 licences caméras gratuites pour ceux qui veulent faire de la vidéosurveillance, ce sera suffisant pour une grande majorité d’utilisateurs.

 

Quid de la garantie sur les NAS Asustor?

L’ensemble des NAS Asustor à une garantie de 3 ans. C’est un gage de confiance, de la part du constructeur, dans la qualité de ses produits.

Et chez la concurrence ? De 2 à 5 ans chez Synology selon les modèles (seuls les modèles les plus chers ont la garantie la plus longue), idem chez Thecus, 2 à 3 ans chez Qnap. Asustor est donc dans la bonne moyenne.

 

Package et design

Hormis le NAS, le carton contient une alimentation externe type PC portable, deux câbles RJ45 cat5e, un CD d’installation (généralement inutile, car obsolète comparé aux versions Web) et 2 kits de 2×8 vis pour la fixation des disques aux racks.

Asustor m’a fourni une télécommande qui n’est PAS incluse dans le package de base, mais disponible en option au tarif de 25€ environ.

Comme tous les NAS de la marque, le boitier est en métal (seule la partie avant est en plastique). Cela contribue à une amélioration du refroidissement et donne une bonne impression de qualité et de robustesse.

Les racks sont extractibles en façade (là encore, une caractéristique commune à l’ensemble de la gamme) et sont 100% interchangeables entre tous les modèles.

Le design est sobre et classique, mais agréable à regarder.

 

Installation rapide…

L’installation est facile et rapide, il suffit d’extraire les racks pour y visser les disques et de les remettre en place.  Il n’y a pas besoin de démonter le boitier.

Le processus d’installation est similaire à ce que l’on retrouve chez d’autres fabricants : Il est simple et efficace, il se réalise généralement à l’aide du logiciel « Asustor Control Center ». Celui-ci détecte le boitier NAS sur votre réseau local et indique son adresse IP. Il suffit ensuite de saisir cette IP dans un navigateur Web pour arriver sur la page d’administration. Il est possible, aussi, de procéder à l’installation via l’application smartphone (Android et iOS) « aiMaster ».

 

Nuisance sonore

Le NAS est silencieux, on perçoit seulement un léger souffle et un léger grattement des disques, même lors de grosses copies de fichiers (attention toutefois, certains disques peuvent se révéler plus bruyants que d’autres). Le dessous du boitier est équipé de 4 patins antidérapants et antivibrations, cela évite le phénomène de résonnance.

 

Refroidissement

Équipé d’un ventilateur excentré d’un côté du boitier, il ne souffle pas directement sur les disques, mais assure un bon refroidissement interne. A titre de comparaison, sur mon NAS Synology 4 baies (équipé de disques 5400 tours – comme les Western Digital Red), le disque le plus bas est à 37° et le plus haut à 40°. Sur le NAS Asustor AS5002T, on oscille entre 36°/37° pour les 2 disques avec des pointes à 40° lorsque les disques sont plus longuement sollicités. Ces résultats sont donc tout à fait satisfaisants.

 

Le plus important : Les Performances!

J’ai mappé un disque réseau sur mon PC en Windows 8.1 pour accéder au NAS (les disques sont en RAID 1). On utilise donc le protocole Windows SMB 2.0 pour le transfert. Les copies sont réalisées plusieurs fois avec les mêmes fichiers ainsi qu’avec des fichiers différents, mais de taille similaire.

On obtient les performances moyennes suivantes sur un réseau gigabit classique avec un switch D-link bas de gamme:

Performance NAS Asustor AS5002T 1

Copie d’un fichier de 4Go entre PC>NAS entre 108Mo/s et 112Mo/s

Performance NAS Asustor AS5002T 2

Copie du même fichier entre NAS >PC les ¾ de la copie s’effectue entre 108Mo/s et 112Mo/s puis le débit baisse vers la fin aux alentours de 60Mo/s

Performance NAS Asustor AS5002T 3

Copie du fichier lors de la reconstruction du RAID 1, PC>NAS

Performance NAS Asustor AS5002T 4

Copie du fichier lors de la reconstruction du RAID 1, NAS>PC
les ¾ de la copie s’effectue entre 108Mo/s et 112Mo/s puis le débit diminue aux alentours de 60Mo/s

 

Note : Les tests de copie ci-dessus ont été réalisés volontairement avec des fichiers volumineux pour montrer les performances maximales atteignables. On pourrait faire des dizaines de tests avec des fichiers de tailles différentes, les résultats seraient tous variables. En effet, dans une utilisation courante, les débits sont très dépendants des tailles de fichiers, car il est toujours beaucoup plus long de gérer plein de petits fichiers qu’un seul.

J’ai souhaité savoir si le NAS arrivait à gérer la copie des dizaines de milliers de petits fichiers de 3Ko (au-delà de la vitesse d’écriture qui devient logiquement faible dans ce cas précis). Et là, c’est une très bonne surprise, la copie est ralentie, certes, mais reste très fluide. Le NAS encaisse sans problèmes et reste réactif.

 

NAS Asustor AS5002T CPU

Voilà les performances attendues d’après Asustor. Alors, rêve ou réalité ?

Réalité ! À moins de copier des milliers de petits fichiers, les débits relevés sont très proches de ceux annoncés et sont globalement d’un très bon niveau – même dans un environnement réseau non optimisé – que ce soit dans le sens PC vers NAS ou l’inverse.

Occasionnellement, on remarque des débits parfois un peu plus faibles (environ 90 Mo/s constant au lieu de 110 Mo/s) lors de certaines copies pour un même fichier donné. Je ne peux pas expliquer ces variations, la copie d’un autre fichier de taille similaire se fera parfois plus rapidement et d’autres fois un peu moins rapidement. J’ai redémarré le NAS pour limiter les phénomènes de « mise en cache » mais, là encore, il y a des variations pour un même lot de fichiers tests.

Mais globalement, je ne suis pas déçu, on est souvent proche du maximum de la bande passante et on n’a jamais l’impression que çà « rame ».

Si l’on compare avec un modèle 2 baies chez la concurrence, le RS214 de chez Synology par exemple, ils annoncent – au mieux dans un environnement optimal – 130Mo/s en lecture et 70Mo/s en écriture. Finalement, le NAS Asustor AS5002T, a des performances seulement un peu plus faibles en lecture, mais bien meilleures en écriture, et surtout pour un prix très inférieur! (330€ contre environ 440€ pour le RS214). Bravo Asustor !

 

Voilà c’est tout pour cette première partie! Retrouvez dès la semaine prochaine, le test complet de l’interface d’administration (Stockage, Configuration, Informations système, moniteur d’activité…), les applications (packages) qu’il est possible d’installer, l’application mobile iOS et Android pour administrer à distance le NAS Asustor AS5002T ainsi que le mot de la fin !

Edit : La seconde partie du test du NAS et plus particulièrement sur son système d’exploitation Asustor ADM est disponible!

Lien Permanent pour cet article : http://sebastien.toursel.fr/stockage/test-nas-asustor-as5002t/

Laisser un commentaire